06 octobre 2005

On pourrait naïvement s’attendre à ce que nos gouvernants soient les premiers à alerter la population sur les risques que présente la bulle immobilière actuelle dans l’intérêt des primo accédants, en particulier, et  des emprunteurs, en général. On pourrait même se mettre à rêver que l’objectif de nos politiques soit en premier lieu l’amélioration de la condition économique de ses électeurs en prenant pour cela les mesures adéquates pour encadrer toute velléité de spéculation sur le marché immobilier et libérer par la... [Lire la suite]
Posté par Roosvelt à 16:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]